Qu’est-ce que l’équilibre alimentaire ?

Image 1
Qu’est-ce que l’équilibre alimentaire ?

Nous recevons aujourd’hui de toutes parts des informations concernant l’équilibre alimentaire. Que manger ? Quand ? Comment ? Il devient difficile de s’y retrouver et de savoir comment adopter concrètement une alimentation saine et équilibrée.


Un mot d’ordre : se faire plaisir et manger de tout avec modération !
Image 1
3 repas par jour à heure fixe

Rythmer ses repas au cours de la journée : petit déjeuner, déjeuner, dîner permet à l’organisme de mieux gérer ses réserves en lui donnant des repères. En effet, des repas structurés pris régulièrement aident à lutter contre l’obésité.

De plus, évitez de sauter des repas. Vous risqueriez de compenser lors du repas suivant ou de succomber au grignotage !

Un goûter peut être ajouté, notamment pour les enfants, les adolescents, les personnes âgées, les femmes enceintes ou allaitantes, afin de patienter jusqu’au dîner lors d’un déjeuner léger ou insuffisant.

 
Image 1
Prenez le temps de manger pour être rassasié !

Le cerveau a besoin de 20 minutes pour recevoir et traiter les messages émis par l’estomac provoquant la sensation de satiété. Par ailleurs, ces signaux sont en grande partie déclenchés par la mastication. Il est donc préférable de ne pas composer votre repas uniquement de liquides (soupe, smoothie) mais d’y introduire un aliment solide.

 
Image 1
Des fruits et des légumes à volonté !

Les fruits et légumes sont vos meilleurs alliés pour garder forme et vitalité ! Sources de minéraux, de fibres et de vitamines, il y en a pour tous les goûts et vous pouvez les consommer à toutes les sauces : frais, surgelés ou en conserve.

On conseille d’en consommer au moins 5 par jour afin de se préserver de bien des maux tels que le diabète, l’obésité, les maladies cardiovasculaires et certains cancers

 
Image 1
Un produit laitier à chaque repas pour des os en pleine santé !

Les produits laitiers apportent calcium et vitamine D, tous deux impliqués dans la construction des os. Ils sont indispensables à tout âge de la vie, même si leur rôle est primordial chez les enfants afin de favoriser leur croissance et chez les personnes âgées pour solidifier le squelette et ainsi réduire les risques de fractures. (jusqu’ à 4 produits laitiers par jour pour les enfants, les ados et les plus de 55 ans)

 
Image 1
Des protéines pour des muscles forts !

Les protéines sont les éléments bâtisseurs de notre organisme, des briques qui nous permettent de renouveler nos cellules. Il est donc indispensable de consommer viande, poisson ou œuf 1 à 2 fois par jour.

N’oubliez pas les poissons gras pour leur richesse en oméga 3 et acides gras indispensables qui participent notamment au bon fonctionnement du système cardiovasculaire

Autre tuyau : seuls la viande et le poisson contiennent du fer de bonne qualité. Mangez-en…

 
Image 1
Les féculents ne font pas grossir !

Mettons un terme à cette idée reçue ! Non seulement, pain et autres aliments céréaliers, pommes de terre et légumes secs ne font pas grossir si ils sont apportés au bon moment et en bonne quantité, mais ils sont des composants indispensables de notre alimentation. Il est conseillé d’en manger à chaque repas et selon l'appétit. Parce qu’ils contiennent des glucides complexes (connus sous le nom de sucres lents) ils libèrent de l’énergie tout au long de la journée permettant ainsi d’éviter la sensation de faim et donc le grignotage.

Attention toutefois à ce que vous y ajoutez : sauces, beurre, crème fraîche pourrait vous faire prendre quelques kilos…

 
Image 1
Les matières grasses, le sucre et le sel : à consommer avec modération

Un excès dans la consommation des produits qui en contiennent peut conduire à certaines pathologies, notamment cardiovasculaires. Il est donc à consommer avec parcimonie les produits qui en contiennent

De plus, les produits sucrés apportent des calories dont le corps n’a pas besoin, et favorisent le surpoids et le diabète.

Attention aux sucres/sels cachés dans certains produits tels que les sodas ou les plats cuisinés industriels.

S’il ne faut pas abuser de la consommation de matières grasses, ces dernières restent des constituants importants de nos cellules (qu’elles soient d’origine animale ou végétale d'ailleurs). Elles apportent de l’énergie, des vitamines et des acides gras. Le tout est de bien les choisir. Privilégiez les végétales (huiles d'olive, de colza, de noix...) et favorisez la variété.